agrypnie


agrypnie

⇒AGRYPNIE, subst. fém.
ENTOMOL. ,,Genre de phryganiens trichotères, insectes de nuit, ayant pour type l'agrypnie pagetée d'Angleterre.`` (BESCH. 1845; attesté également ds Nouv. Lar. ill. qui précise ,,que ces insectes sont ainsi appelés parce qu'ils volent la nuit``).
MÉD., vx. Manque de sommeil, insomnie :
Plus tard, quand nous aurons jugulé les crises et l'agrypnie, je veux bien que vous preniez quelques potages, puis des purées, mais toujours au lait, au lait.
M. PROUST, À la recherche du temps perdu, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, 1918, p. 498.
Rem. PIÉRON 1963 observe que ce mot est ,,tombé à peu près en désuétude``.
Prononc. — 1. Forme phon. — Dernière transcription ds GATTEL 1841 : -grip-nî-e. 2. Dér. et composés : agrypnocome.
Étymol. ET HIST. — 1771 méd. « insomnie » (NICOLAS, Nosologie méthodique, trad. du lat. de M. Fr. Boissier de Sauvages, t. 2, p. 755 : [Chap.] XXIII. Insomnie, Agrypnie).
Transcription du lat. sc. agrypnia « id. » due prob. au médecin fr. Boissier de Sauvages (Nosologia methodica, 1763), emprunté lui-même au gr. (composé du gr. « prendre (à la chasse) », ordin. au fig. « s'emparer de » et « sommeil ») « id. » (HIPPOCRATE, Aph., 1244 ds BAILLY), par l'intermédiaire du lat. médiév. agrypnia « id. » attesté au VIIIe s. (AURELIUS, Prœf., p. 485, 9 ds Mittellat. W. s.v., 414, 4 : agripnia : vigilia).
STAT. — Fréq. abs. litt. :2.
BBG. — BOISS.8. — GARNIER-DEL. 1961 [1958]. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — NYSTEN 1814-20. — PIÉRON 1963.

agrypnie [agʀipni] n. f.
ÉTYM. 1771; lat. méd. agrypnia, mot grec, de agreo « je chasse », et hupnos « le sommeil ».
1 Méd. Vx. Insomnie. (Proust met le mot dans la bouche d'un médecin : À l'ombre des jeunes filles en fleurs, 1918).
2 Zool. Insecte nocturne, variété de phrygane.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Agrypnie — bezeichnet in der medizinischen Fachsprache ein Zu wenig an Schlaf (Insomnie) bezeichnet zudem eine Musikgruppe; siehe Agrypnie (Band) Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wo …   Deutsch Wikipedia

  • Agrypnie — (v. gr.), 1) Schlaflosigkeit; daher agrypnetisch; in einen krankhaften Zustand, wo man an dem Einschlafen behindert ist, s. Schlaflosigkeit; Agrypnotica, schlafraubende, schlafstörende Mittel, gegen Schlafsucht. Die Agrypnotica sind nicht sicher… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Agrypnīe — (griech.), Schlaflosigkeit (s. d.) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Agrypnie — Agrypnīe (grch.), Schlaflosigkeit …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Agrypnie — Agrypnie, Schlaflosigkeit, Vigilien …   Herders Conversations-Lexikon

  • Agrypnie — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Dans la liturgie byzantine, agrypnie désigne un office de vigiles (de veille), à l occasion des grandes fêtes et aussi chaque nuit du samedi au dimanche.… …   Wikipédia en Français

  • Agrypnie — Ag|ryp|nie 〈f. 19; unz.; Med.〉 Schlaflosigkeit [<grch. agrypnia] * * * Agrypnie   [griechisch] die, /... ni |en, Asomnie, Insomnie, Schlaflosigkeit, Schlafstörungen …   Universal-Lexikon

  • Agrypnie — ◆ A|gryp|nie 〈f.; Gen.: ; Pl.: unz.〉 Schlaflosigkeit [Etym.: <grch. agrypnia]   ◆ Die Buchstabenfolge a|gr… kann auch ag|r… getrennt werden. Davon ausgenommen sind Zusammensetzungen, in denen die fremdsprachigen bzw. sprachhistorischen… …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch

  • Agrypnie — Agrypni̲e̲ [von gleichbed. gr. ἀγρυπνια] w; , ...i̱en, in fachsprachl. Fügungen: Agrỵpnia*, Pl.: ...iae: = Asomnie …   Das Wörterbuch medizinischer Fachausdrücke

  • Agrypnie — Agryp|nie* die; , ...ien <aus gr. agrypnía »Schlaflosigkeit«> svw. ↑Asomnie …   Das große Fremdwörterbuch